New Ribbon
Example Frame

EXPOSITION

Les expos à venir…


  

L’exposition de Noël 2017 

Hughes Guiral

Peintre, Poète

"Des premières craies qu’il faisait sur les trottoirs aux grandes toiles qu’il peint à même la terre, il a souvent travaillé en plein air. Depuis le printemps dernier, grâce à l’amitié d’un agriculteur, il a un atelier couvert. Il a fait lui-même de cette vieille étable un lieu qui lui ressemble où il peut peindre au sol. Et sur toutes les œuvres qu’il produit, on devine la position du peintre debout à la fulgurance du trait et à une énergie qui vient du haut. Il aimerait casser les codes traditionnels de présentation verticale. Pour que notre regard soit plus proche du sien ? Il cherche inlassablement à comprendre la métaphysique des êtres, des choses, de la terre, il arpente pendant des heures l’absolue sincérité d’une sensation qu’il veut transmettre et il peint en urgence. Le voir peindre c’est assister à une danse préhistorique quand dressé devant la toile, la main armé d’un pinceau ou d’un bout de bois, il laisse filer la peinture dans le mouvement qui écrit la toile. Depuis 35 ans, Hughes Guiral explore toutes les techniques, tous les supports qui lui permettront de transcrire cette impression qui l’envahit et qu’il doit expulser. Craie, encre, aquarelle, mots, huile, acrylique, sable, terre, vin, black de bateau, pots de peintures industrielles, traits, poèmes. Et c’est l’histoire mille fois racontée parce que jamais en totale adéquation avec ce qu’il a dans la tête. « Et quelquefois, ça frôle » dit-il en reprenant son travail. Une même passion l’anime pour la poésie et la peinture : Chercher des mots inconnus, en créer, les assembler, battre la peinture pour qu’elle file du pinceau à la toile, contraindre son bras à faire le geste juste pour que son senti devienne réalité. Il se définit lui-même comme un peintre réaliste, L’exposition « Ligne de vie» qu’il propose aujourd’hui nous fait comprendre cette définition. Ce qu’il peint c’est la réalité d’un être, de la vie, issue de son imaginaire et que seule son interprétation peut décrypter. Plus l’expression est précise, plus les fondements, les blessures, les secrets se dévoilent et sur le blanc de la toile s’inscrit la « fracture mal réduite du monde »".

Any Diguet – Février 2016

14, route de Kermebel – 29630 PLOUGASNOU 
Courriel : hughues.guiral@sfr.fr

Ligne de vie Ligne de vie   Quitter Quitter  

 

 

 


Horaires
du 2 au 29
décembre 2017
du mardi
au dimanche
de 10h30 à 12h30
& de 14h30 à 18h00
(fermé le dimanche
matin et les 23 & 24
décembre)

Entrée libre

Facebook salle Anne de Bretagne

© Salle d’Exposition Anne de Bretagne à Pleyber-Christ (Finistère-Bretagne) - Mentions Légales - Réalisation : Expression